L’humour, une clé majeure pour augmenter la confiance en soi

Dans mon précédent article, j’affirmais que le manque de confiance vient d’un problème d’identité.

 

En fait, lorsque vous manquez de confiance en vous, vous vous identifiez trop à la personne que vous jouez à l’extérieur et perdez de vue l’être plein de sagesse situé à l’intérieur de vous.

 

Le centre et la périphérie

Pour reprendre la comparaison avec la cellule, vous êtes, en quelque sorte, complètement absorbé par la périphérie de vous-même et perdez contact avec votre noyau, votre centre.

 

D’où l’expression. “Être dedans jusqu’au cou”, “Être noyé dans les soucis” etc.

 

En effet, lorsque vous manquez de confiance en vous:

  • vous n’arrivez justement plus à prendre de décision
  • vous doutez sans arrêt
  • vous ne voyez pas de porte de sortie
  • vous n’arrivez pas à vous affirmer
  • vous manquez complètement de stabilité dans vos choix
  • et pire encore vous jouez un rôle sans le savoir et perdez complètement de vue que vous êtes le co-créateur de votre vie

 

Ça ne fait pas très envie n’est-ce pas?

 

Et c’est là que l’humour arrive à la rescousse 😉

 

L’humour est la clé

L’humour, c’est le rire de la création qui résonne dans nos entrailles. Il nous aide à nous souvenir de qui nous sommes profondément.

 

L’humour est la voie royale pour se décoller de cette personnalité qui s’est créée de toutes pièces en réaction au monde. Je ne vous parle pas ici de la faire disparaître car c’est impossible : elle est notre interface avec l’extérieur.

 

Ne faites pas la même erreur que moi : pendant des années, j’ai suivi un enseignement spirituel exigeant et j’ai fini par croire que cette personnalité était mauvaise, je ne voulais plus être que dans ma sagesse intérieure et pour cela je me suis isolée du monde. Mais bien sûr, cette personnalité a fini par me rattraper, elle courait plus vite que moi ;-).

 

Depuis, j’ai appris à jouer avec elle et ma vie gagne chaque jour une liberté incommensurable !

 

Alors comment faire pour se désidentifier de cette personnalité ?

 

Et bien la clé est de devenir le TÉMOIN de la grande pièce de théâtre qui se joue à l’intérieur de vous. Entre les pensées récurrentes, les croyances d’un autre âge, les répétitions de traumatismes et le bouillonnement des émotions, il y a de quoi faire !

 

Un exercice pratique

Voici un exercice pratique qui est en réalité un mode de vie à part entière:

Amusez-vous à reconnaître les différents rôles qui se jouent en vous : le(a) désespéré(e), le(a) vindicatif(ve), la victime, le tyran, etc. Différenciez-les bien, donnez-leur des formes, visualisez-les avec des caractéristiques précises (par exemple: la désespérée pourrait être une grande maigre les épaules rentrées, le tyran pourrait être petit et ventripotent avec le doigt accusateur).

 

Et durant votre journée, jouez à les retrouver dans vos comportements, dans vos dialogues intérieurs et dans vos interactions avec les autres.

 

Petit à petit, vous devenez le TÉMOIN. Vous quittez le rôle de victime captive pour devenir l’acteur co-créateur, pas mal, non ?

 

Je vous donne rdv pour mon prochain article où je vous donnerai un autre exercice précieux d’humour sur le chemin de la reprise de confiance en vous.

 

A bientôt et d’ici là, partagez-moi vos expériences, ça m’intéresse ;-).

 

 

Pin It on Pinterest

Share This